SNYL

mardi 30 mars 2010

   

RAISON SOCIALE : SNYL
RESPONSABLE : M. LAURENT HUYGHUES-DESPOINTES
ADRESSE : HABITATION DIRECTOIRE - VERT PRE
CP-VILLE : 97231 ROBERT
TEL : 0596 65 91 09
FAX : 0596 65 99 77
EMAIL : kdarnal@snyl.fr
PRODUITS : PRODUITS LAITIERS, JUS
ACTIVITE : PRODUCTION DE PRODUITS LAITIERS ET DE JUS DE FRUITS

 

 

Date de création : 1er janvier 1988
Président : M. Alain HUYGHUES DESPOINTES
Directeur Général : M. Laurent HUYGHUES DESPOINTES


Marques commerciales : Yoplait - Caresse Antillaise – Littée
Réseau de commercialisation : GMS, Commerces traditionnels, Collectivités, Snacks , Hotels et Restaurants
Nombre de clients : environ 1 200
Export : fromage frais et yaourts sur la Guadeloupe, Guyane et Sainte Lucie
Logistique : 20 camions frigorifiques

Naissance de l'entreprise
L'histoire de l'entreprise est intimement liée à la vie d'une femme, Anne LITTEE. Elle consacre la première moitié de sa vie de femme à élever ses enfants tout en secondant son mari dans l'exploitation de la rhumerie de Directoire au Vert-Pré.
C'est en 1950 que Mme LITTEE, âgée de 44 ans, découvre lors de son premier voyage en Métropole un produit venu des pays de l'Est et pour lequel les Français n'avaient encore que peu d'engouement : "LE YAOURT ou LE YOGHOURT".
A son retour, elle se donne pour objectif de faire consommer des laitages, si nécessaires à la croissance des enfants, à une Martinique où la malnutrition était d'actualité au lendemain d'une guerre privatrice. En quelque sorte "ENTREPRENDRE POUR LA SANTE".

C'est ainsi qu'en 1952, elle mit, non sans peine, en fabrication dans sa cuisine, ses premiers yaourts (quelques centaines par jour) ; la réussite de ce yaourt demandant tout à la fois une fermentation maîtrisée, une hygiène stricte et une chaîne de froid rigoureuse. En 1954, elle construisit sa première chambre froide.

Puis, elle sillonne les routes de la Martinique à la rencontre des consommateurs et, en particulier, des régisseurs de cantines scolaires qui ont compris très rapidement l'enjeu lié à la consommation d'un tel produit.
La loi Mendès-France au plan national a favorisé ce projet dans les années 1950 en rendant obligatoire la distribution du lait dans les écoles.
L'activité trouva ainsi un rapide essor qui se concrétisera par la construction du premier atelier où s'affaireront une dizaine de compagnes.

En 1962, avec son fils Louis, elle crée sa première société et développe un élevage de vaches laitières au Vert-Pré (Société Civile d'Elevage LITTEE). La filière laitière à la Martinique était née.

Ainsi, durant deux décennies, les Martiniquais prirent goût à ce yaourt. Et, c'est là l'origine de la très forte consommation de yaourts à la Martinique : plus de 200 pots par an et par habitant, une habitude alimentaire contractée sur les bancs de l'école. Par comparaison, cette consommation n'est aujourd'hui que de 130 pots par an et par habitant en Métropole.


Arrivée de Yoplait
Compte tenu des exigences croissantes tant quantitatives que qualitatives des consommateurs, la famille LITTEE concluait en 1976 un accord de franchise avec un grand fabricant national "YOPLAIT" présent aujourd'hui dans 40 pays du monde.

La nouvelle société créée, en la circonstance "SOCIETE D'EXPLOITATION YAOURT LITTEE", réalisait un premier investissement industriel permettant de mettre sur le marché des yaourts aux morceaux de fruits et des desserts lactés, adaptés pour certains au goût local (cacahuète, coco).
Ce partenariat fructueux permit très rapidement à "la petite fleur" de conquérir la Martinique pour devenir en quelques mois et durant une décennie, le numéro 1 incontesté des produits laitiers frais avec plus de 95 % de parts de marché.

En 1981, un investissement de 4 millions d’€uros permettait de doubler la capacité de production de l'usine et de développer de nouveaux produits : fromages frais, boissons non lactées à base de jus de fruits sous la marque "Caresse Antillaise".

 

PARTENAIRES

Mentions Légales | | Plan du site | TINTAMARRE & Co | Suivre la vie du site RSS 2.0